Voyager seule : mon expérience dans l'ouest américain

Partir seule en vacances, c'était une première pour moi. J'ai déjà connu l'expérience dans le cadre de mes différentes expat...


Partir seule en vacances, c'était une première pour moi. J'ai déjà connu l'expérience dans le cadre de mes différentes expatriations : à Brighton à la fin de mes études, à Malaga pour un stage, à Montréal pour mon PTV,... et même si ces expériences ont été stressantes, je ne les ai pas appréhendées de la même manière que ce voyage seule.


En effet, pour mes autres séjours à l’étranger, j’avais un objectif précis, différentes démarches administratives à faire,... je n’avais pas le temps de me dire “je suis seule”.
Même si j’apprécie de passer du temps seule chez moi, je n’ai pas l’habitude de faire des activités en solo comme aller au cinéma ou prendre un café à une terrasse. Ce voyage de 10 jours était donc un grand défi pour moi!

10 jours seule dans l’Ouest canadien et américain


C’est un peu “contrainte et forcée” que j’ai décidé de partir seule. Aucun ami n’était disponible ou n’avait le budget pour ce type de voyage à court terme. Je ne voulais pas passer à côté de ce voyage et j’ai donc décidé que c’était le bon moment pour tenter l’aventure du voyage solo.

Mon itinéraire incluait beaucoup d’étapes :




Montréal > Calgary en avion
Les parcs nationaux de Banff et Jasper en voiture
Edmonton > Vancouver en avion
Vancouver > Seattle en Bus
Seattle > Portland en bus
Portland > Chicago en avion
Chicago > Montréal en avion

Voyager seule, dépasser ses peurs


Mes appréhensions n’ont commencé que quelques jours avant mon départ “pourquoooii j’ai décidé de faire ça! Je veux juste passer 10 jours dans mon lit!”


J’avais peur, en vrac :

- de m’ennuyer
- de me retrouver dans des logements glauques (et autant ça m’est déjà arrivée avec des amies et on a bien rigolé, autant là, ça m’aurait moins fait rire)
- de devoir affronter des imprévus toute seule (rater un vol, perdre un bagage, crever sur la route (ma voiture, pas moi),...) et seule, tout prend une ampleur bien plus importante !
- déprimer de me sentir seule, de ne pas assez apprécier les endroits que j’allais visiter...
- de ne pas oser faire toutes les choses que je voudrais (tester un resto, participer à une activité,...)
- et, même si ce n’était pas ma préoccupation première : me faire kidnapper et finir découpée en petits morceaux.


Mes conseils pour voyager seule en toute sérénité



♡ Bien préparer son voyage

Je suis plutôt du genre à tout bien prévoir avant de partir, notamment ce qui est logement et transports. Pour ce premier voyage seule, c’était une condition sinequanone à ma tranquillité d’esprit. Savoir exactement où j’allais dormir, qu’une voiture de location m’attendait à tel endroit,... ça limite les risques d’imprévus et c’est plus rassurant.

♡ Dormir en auberge de jeunesse

Cela vous permettra de rencontrer des personnes si vous le souhaitez (ou pas), c’est rassurant d’être entourée, il y a d’autres voyageurs seuls, il y a des activités organisées,... De plus, les auberges sont très souvent situées en hyper centre et propres et modernes pour le prix d’un motel cracra en périphérie de la ville.
-------------------------

Perso, je passe presque toujours par booking.com. ça rassure de se dire que s’il y a une mauvaise surprise avec un logement, un service client est là pour aider à résoudre le problème et trouver un nouveau logement. Je conseille de ne prendre aucun logement avec une note en dessous de 7/10 au risque de vous retrouver dans un endroit limite limite!

Si vous voulez profiter de 15 € de réduction (ça marche aussi au Canada) vous pouvez utiliser mon lien de parrainage (ce n’est pas un partenariat, juste le programme de parrainage ouvert à tous) : cliquez ici


--------------------------

♡ Partir bien équipée

En plus de prévoir mon itinéraire comme il faut, j’ai aussi bien réfléchi à ma valise, que je voulais minimaliste selon les nouveaux principes de vie que j’essaye de suivre depuis quelques mois (l’ancienne accro du shopping que j’étais craque encore parfois). J’ai donc choisi soigneusement les affaires qui allaient m’accompagner durant ce voyage de 10 jours qui passait des “randonnées” en montagne par zéro degré aux grosses villes américaines où le thermomètre affichait encore 18 degrés au début de l’automne. Au delà des vêtements, il était essentiel pour moi d’avoir une trousse à pharmacie bien fournie pour parer toute éventualité. A vrai dire, tout peut s’acheter facilement quand on part dans un pays comme le Canada ou les Etats-Unis mais ça fait partie des choses qui me rassurent et qui m’ont permis de partir en toute sérénité.


♡ Partager son expérience

Tout au long de ce voyage, j’ai tout partagé (ou presque) en story sur Instagram et j’ai eu beaucoup de retours, ce qui m’a rassurée et m’a donnée l’impression d’être accompagnée dans mon voyage par de nombreuses personnes avec je pouvais partager mes impressions. J’écrivais aussi le soir dans mon journal de voyage pour garder mes petits souvenirs perso.

♡ Rester en contact avec ses proches

Durant ce voyage, j’ai échangé des messages avec mes amis et ma famille, j’ai appelé mes proches à plusieurs reprises. C’est aussi rassurant et sympa de pouvoir partager ses impressions avec ses proches au fur et à mesure du voyage.


Mon premier voyage en solo et un bilan positif!


Au final, ce voyage a un bilan très positif pour moi! Je suis fière d’être sortie de ma zone de confort même si pour certains ça peut paraître bien peu, pour moi c’était un gros défi! J’ai eu la chance, en préparant bien tout à l’avance pour limiter les risques, de ne pas avoir eu à faire face à de gros imprévus, ou situations compliquées à gérer. A part des retards d’avion, je n’ai pas eu de soucis durant ce séjour.

-------------------------

Voyager seule quand on est une fille : la question de la sécurité


Durant mon voyage, j’ai reçu beaucoup de questions concernant la sécurité quand on est une fille et qu’on voyage seule. J’avoue que, comme je l’ai dit plus haut, ce n’était pas ma peur principale avant de partir.

J’ai l’habitude des voyages à la routarde, j’ai l’habitude aussi des grandes villes et honnêtement il est rare que je me sente en “danger”. Il suffit juste d’être attentive aux gens et situations, de prendre des logements dans des quartiers animés et/ou sécuritaires pour limiter les risques de se retrouver dans des situations compliquées.
---
Pour ce voyage en particulier, le Canada est un pays très rassurant pour voyager seule, j’en fait déjà l’expérience depuis presque 2 ans à Montréal mais j’en ai eu la confirmation dans le reste du pays : on s’y sent en sécurité. Pour les villes américaines, Seattle et Portland m’ont parue des villes très sécuritaires aussi! Chicago étant une grosse ville comparable à New-York, j’étais un peu plus attentive à mes affaires mais pas d’impression d’insécurité dans l’ensemble!
-------------------------

Voyage solo, je le refais?


Pour ce qui est de mon ressenti sur le voyage solo en tant que tel, je dirai que ce n’est quand même pas ce que je préfère et si je peux trouver quelqu’un pour m’accompagner pour les prochains trips, j’en serai ravie. Maintenant, je sais que je suis capable de partir seule et de profiter. Cela ne me freinera plus pour découvrir une nouvelle destination!

Pour conclure, voici une petite liste des avantages et inconvénients à voyager seul selon moi :

♢ Les inconvénients


- Il n’y a personne pour te prendre en photo (ou presque) : ça peut paraître un peu superficiel mais ne pas pouvoir avoir sa jolie photo pour insta peut être un peu frustrant ou ne serait-ce qu’une photo de soi en train de sourire devant le monument local pour envoyer à sa mère.


Dans les endroits très touristiques comme le Lac Louise, il est très facile de se faire prendre en photo par les autres touristes, dans les grandes villes, c’est un peu plus compliqué.

- En voiture, il n’y a pas de copilote pour t’accompagner. Personne donc pour changer de playlist quand tu en as marre des meilleures chansons Disney, personne pour vérifier que tu as entré la bonne destination sur Google Maps, personne pour te passer ta barre de chocolat ou ta paire de lunettes restées au fond de ton sac. Il faut donc bien tout anticiper et tout prévoir à portée de main (bouteille d’eau, écharpe, lunettes, en-cas, etc).

- Tu aimerais partager ces moments avec tes proches. Je me suis dit à plusieurs reprises : “oh cet endroit plairait tellement à ma mère.” “ma copine Lucie aurait adoré cette petite boutique”, ...

♢ Les avantages

- Tu suis tes propres envies
- Tu organises ton emploi du temps comme tu le souhaites
- Tu peux zapper des choses “à voir” sans culpabiliser et sans te sentir obligée de le faire pour quelqu’un d’autre
- Tu peux prendre ton temps
- Tu sors de ta zone de confort
- Tu prends plus d’initiatives
- Tu te rends compte que tu es capable de faire pas mal de choses et que ça se passe plutôt bien
- Tu oublies le regard des gens (non les gens n’ont pas pitié de toi parce que tu manges ton burger toute seule!)

Alors, prête à voyager seule? Vous l’avez déjà fait ou pour vous c’est “no way” ?



Vous aimerez aussi...

8 commentaires

  1. Article vraiment intéressant ! Je n'ai jamais voyagé seule et je ne sais pas si un jour j'oserais le faire... Mais ça doit être super de se retrouver avec soi-même !

    RépondreSupprimer
  2. Chapeau! J'ai très envie de faire la partie des Rocheuses et je pense devoir me confronter au même problème : personne dispo pour venir le faire avec moi. J'avais fait 5 jours en Croatie dans un hôtel tout inclus et c'était déjà un sacré défi... Ce qui m'inquiète un peu plus c'est le BUDGET! Tout est toujours plus cher seule... T'en as eu pour combien ?

    RépondreSupprimer
  3. Super bien résumé je trouve ! Ça pourrait me tenter car j’ai envie de destinations qui ne plaisent pas forcément à mes proches... (je comptes toujours sur toi pour le japon ����) mais c’est vrai que l’inconnu continue de me faire peur ! Il faut peut-être en effet partir dans des pays assez « secure » type canada, hong-kong, usa ou même europe ... je ne tenterai clairement pas la Jordanie en solo.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'en ai jamais eu l'occasion mais il y a des destinations qui me plaisent qui ne plaisent pas à mon amoureux ou mes amis, donc je n'aurai pas de problème à partir seule. J'avais justement regardé cet été pour aller seule vers Vancouver / Portland / Seattle (mais c'était trop cher!) :)

    RépondreSupprimer
  5. Coucou ! Ton article est très bien écrit ����
    J'ai voyagé seule pour 3 semaines cet été, pour moi ça a été Montréal Québec et Toronto, j'en ai gardé une très bonne expérience !! Je trouve que c'est une façon différente de voyager, je me sentais plus active, plus maître de mon voyage. J'ai vraiment fait ce que je voulais ce qui me plaisait et je me suis même fais quelques amis :) je n'ai rencontré aucun problème au Canada j'avais d'ailleurs choisi cette destination pour sa sécurité. C'est avec plaisir que je ferai l'ouest canadien malheureusement le seul ""inconvénient"" que j'ai rencontré au Canada est le prix des vacances.. même en auberge ça monte vite ��

    RépondreSupprimer
  6. j'ai déjà voyagé seule plusieurs fois, et j'ai beaucoup aimé ! c'était pour des courtes périodes (3 - 5 jours toute seule, dans un séjour de 10 jours où le reste du séjour je rejoignais des gens que je connaissais).
    en effet, les copains copines ou même la famille peuvent être des gens qui se plaignent, et je déteste ça !
    ce qui peut être inconfortable, c'est que souvent, on se dit que les chouettes moments, on voudrai les partager ! au final, on les garde pour soi, et c'est magique aussi. et puis des fois, on se sent seul aussi à ne parler qu'à des commerçants.
    au final, j'en garde que du positif, même si sur le moment ça a pu être inconfortable. j'aimerai bien repartir seule...

    j'avais fait : corée du sud, canada, etats-unis ! des pays safe et occidentalisés.

    RépondreSupprimer
  7. Moi j'ai fait un premier grand voyage l'an dernier, seule pour une fois
    j'ai juste A-DO-RE !
    Bon, il faut rassurer tout le monde avant et pendant mais c'était vraiment le gros plaisir
    Je le referai ça c'est certain !

    RépondreSupprimer
  8. Je ne l'ai jamais fait ! Mes voyages tournent principalement autour de la nourriture et ça me rendrait un peu triste de ne pas pouvoir partager les émotions procurées par un bon repas avec ma moitié. Mais ton article (et tout ce que tu as partagé sur Insta) me fait un peu changer d'avis, je sauterai peut être le pas un jour !

    RépondreSupprimer